Sandie Spena est artiste plasticienne, diplômée des Beaux-Arts de Bordeaux.  Sensible à l’environnement et à la place de l’homme dans la nature, elle s’est rapidement tournée vers le mouvement de l’écologie sonore par la pratique du field-recording. Dans le cadre de ses recherches, elle développe des processus et des outils, permettant d’expérimenter différentes qualités d’écoute, qui établissent des liens avec la nature et notre propre corps. Elle est pratiquante en chant psychophonique, en yoga de la voix et a expérimenté sur une année la méthode Tomatis .

Elle se forme de façon continue à travers des enseignements, à une compréhension plus approfondie des relations entre l’homme et la Terre : pratiques taoïstes (qi qong, taïchi chuan), pratiques chamaniques (originaires du Népal et de l’Indonésie) et géobiologie.

Son activité se répartie depuis 17 ans, entre la transmission sous forme d’ateliers, la recherche et la création.

 

Jean-Pierre Marty est géobiologue et psycho-énergéticien. Après une formation universitaire d’ingénieur en mécanique, il s’est d’abord orienté vers l’enseignement. Après avoir vécu différentes expériences dans la restauration de bâtiments anciens, par des techniques écologiques, il s’est tourné vers le monde subtil des énergies des lieux et des personnes.

Voulant faire les liens entre les pseudo-sciences et les sciences, il s’est formé à l’utilisation de la caméra GDV qui permet d’avoir une image de l’aura photonique des personnes. C’est en 2017 qui rentre dans le projet du Life Vibration Analyser, il en est un des spécialistes français reconnus.

Il a été formé à la géobiologie, à la bioénergie, au GDV et au LVA par Stéphane Cardinaux. Il aborde ces thèmes des énergies de façon très pragmatique et cherche à faire les liens entre le ressenti d’un lieu et la psychologie induite.

Son activité se répartie entre la recherche, la formation, les expertises des lieux et les bilans psycho-énergétiques des personnes.

Voir le site de Jean-Pierre Marty.