2019 :

Le premier axe de recherches est orienté vers les effets des sons des milieux naturels sur l’être humain. Nous avons travaillé à partir d’enregistrements sonores de différents paysages.

L’influence des sons sur la physiologie, la psychologie et les émotions, n’est plus à démontrer aujourd’hui ; une multitude de travaux de recherches et d’applications thérapeutiques existent à ce jour. Cependant, il s’agit essentiellement de sources sonores basées sur des fréquences pures (générateurs de fréquences, diapasons), des sons issus d’instruments de musiques et de percussions, et de la voix humaines.

De part nos préoccupations écologiques, nous visons dans nos recherches la compréhension des inter-relations des sons de la nature, avec le corps humain dans toutes ses dimensions. Nous avons ainsi croisé le ressenti corporel de ces ondes sonores et les effets induits avec des mesures réalisées au LVA (Life Vibration Analyser).

Ces expérimentations nous ont permis de comprendre les liens entre les ondes sonores et les champs d’informations (ondes scalaires).

De ces travaux sont nés un stage « Ecouter avec son corps » et un outil de développement personnel de l’écoute et du ressenti ; l’album « Paysages ».

 

2020 :

Nous approfondissons les travaux réalisés en 2019. Notre but est de proposer une suite structuré de stage sur cette thématique.

Nous travaillons, aussi, sur la résonance des bâtiments et sur l'expérimentation subtil de différents lieux.